VIEUX THIANE- Suppression Faculté des Lettres dans nos Universités Publiques
Suppression Faculté des Lettres dans nos Universités Publiques🖐🏽
👉🏿 Si j’étais le chef de l’État du Sénégal, je prendrais des mesures pour mettre fin aux départements de langues dans les universités publiques.
Je les remplacerai par des unités de gestion, d’ingénierie, de sciences de la santé et de sciences techniques.
Pourquoi est-il important de favoriser l’enseignement des langues dans nos universités, en mettant l’accent sur les langues françaises, italiennes, allemandes, latines, grec, espagnoles, etc. ?
Un nouveau diplômé qui obtient son baccalauréat, plutôt que de l’orienter vers les filières d’avenir, on le dirige vers les départements qui ne contribuent en rien à notre pays.
La seule et unique question que je pose : est-ce qu’en Europe, Amérique, Asie, ils ont les départements (wolof, Peulh, Sererres, Diola, Sarakhoulé, Ndiago, Manding, Toucouleur, etc.) dans leurs propres universités ?
C’est indéniable, il est primordial de prendre en compte les langues. Cela nous est surtout bénéfique lors de nos voyages, mais ne signifie pas qu’on doit les privilégier dans nos universités publiques.
À savoir :
J’ai en tête la mise en place d’un centre auquel toutes les langues pourraient être révisées gratuitement pour les résidents du Sénégal.
👉🏿Monsieur Vieux Thiane, expert en Sciences de l’Education

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × 4 =

Rejoindre VIEUX THIANE «SÉNÉGAL CI XOL»

À propos

Monsieur VIEUX THIANE est un jeune Senegalais ambitieux  qui vise l’intérêt général de notre pays. voir plus

© 2023, Vieux Thiané President. Tous les droits sont réservés